Ce blog vient en complément du site du Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme] (www.collectifvan.org). Le Collectif VAN lutte contre le négationnisme d'Etat de la Turquie qui, près d'un siècle après les faits, refuse toujours de reconnaître le génocide arménien de 1915 et ses 1 500 000 victimes.

Wednesday, December 04, 2013

Turquie/Arménie : Erdogan au mémorial du génocide en 2015 ?

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - « ‘Il est très probable que le Premier ministre se rendra en Arménie déposer une gerbe au mémorial du prétendu génocide arménien et s’excuser auprès des Arméniens.’ C’est l’accusation formulée par un nationaliste turc à l’encontre du Premier ministre Recep Tayyip Erdogan. Vrai. La visite d’Erdogan à Diyarbakir, son utilisation du mot « Kurdistan », sa reconnaissance publique des négociations entre son gouvernement et le leader du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), Abdullah Ocalan, tous ces faits sont en train de briser de grands tabous en Turquie. Erdogan est-il en mesure de briser un tabou similaire sur la question du génocide arménien ? » En fait, « Si Erdogan ne bouleverse pas le monde avec une surprise de dernière minute, il est probable qu’en 2015 nous verrons une version plus raffinée et sophistiquée de la politique négationniste turque du siècle dernier. » Le Collectif VAN vous propose la traduction d’un article en anglais, paru sur le site Al Monitor le 1er décembre 2013.

Légende photo : La foule participe à une cérémonie de commémoration à l'occasion de l'anniversaire des meurtres de masse des Arméniens dans l'Empire ottoman en 1915, au Mémorial du génocide arménien à Erevan, Arménie, 24 avril 2011.

Erdogan se rendra-t-il au mémorial du génocide en 2015 ?

Al Monitor
Orhan Kemal Cengiz
1er décembre 2013

« Il est très probable que le Premier ministre se rendra en Arménie déposer une gerbe au mémorial du prétendu génocide arménien et s’excuser auprès des Arméniens. » Cette prédiction fracassante ne se fonde pas sur des informations ou des rapports. C’est l’accusation formulée par un nationaliste turc à l’encontre du Premier ministre Recep Tayyip Erdogan. Erdogan a fait tant de choses qui nous choquent, dit ce nationaliste, qu’il ne faudra pas être surpris s’il s’excuse auprès des Arméniens.

Vrai. La visite d’Erdogan à Diyarbakir, son utilisation du mot « Kurdistan », sa reconnaissance publique des négociations entre son gouvernement et le leader du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), Abdullah Ocalan, tous ces faits sont en train de briser de grands tabous en Turquie. Erdogan est-il en mesure de briser un tabou similaire sur la question du génocide arménien ?

Ce que les non-musulmans ont subi en Turquie a rarement été parmi les priorités du Premier ministre. Il n’a pas réitéré ses commentaires de 2009 qui avaient surpris tout le monde : « Ceux qui avaient des identités ethniques différentes ont été expulsés de notre pays. De fait, ceci fut la conséquence d’une approche fasciste. » Sans nul doute, cette remarque faisait allusion à la tragédie de 1915 et à d’autres événements malheureux de l’histoire turque.

Lire la suite sur le site du Collectif VAN (Vigilance Arménienne contre le Négationnisme)

Turquie/Arménie : Erdogan au mémorial du génocide en 2015 ?

0 Comments:

Post a Comment

<< Home