Ce blog vient en complément du site du Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme] (www.collectifvan.org). Le Collectif VAN lutte contre le négationnisme d'Etat de la Turquie qui, près d'un siècle après les faits, refuse toujours de reconnaître le génocide arménien de 1915 et ses 1 500 000 victimes.

Wednesday, May 30, 2012

Istanbul : Turcs et Kurdes commémorent le génocide arménien

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - "Le 24 avril 1915, d’éminents représentants du peuple arménien, dans les domaines de la politique, des sciences, de la littérature et d’autres encore, ont été arrêtés et emmenés de chez eux sur les ordres du Comité Union et Progrès alors au pouvoir. Leur arrestation a marqué le début du processus de génocide qui a mené au déracinement de la population arménienne de toute l’Anatolie, où elle avait vécu durant des milliers d’années, et à son extermination. (...) [Le 24 avril 2011] Sevag Sahin Balikçi était tué par balle dans la ville de Batman alors qu’il faisait son service militaire obligatoire. Cette année, le 24 avril 2012, nous commémorerons la mémoire de Sevag en même temps que celle des autres victimes du génocide arménien. Nous invitons tous ceux qui pensent que la reconnaissance du génocide est une condition à la vraie démocratie et à la justice, à nous rejoindre le 24 avril 2012, à 13 heures, devant le Musée des arts turcs et islamiques [Istanbul]." Le Collectif VAN diffuse ici la traduction du Communiqué de presse de l'IHD [ASSOCIATION DES DROITS DE L’HOMME, BRANCHE D’ISTANBUL - Turquie), courageux partenaire de nos actions anti-négationnistes sur le Parvis de Notre-Dame.

 IHD

 Appel à la commémoration : le 24 avril

Le 24 avril 1915, d’éminents représentants du peuple arménien, dans les domaines de la politique, des sciences, de la littérature et d’autres encore, ont été arrêtés et emmenés de chez eux* sur les ordres du Comité Union et Progrès alors au pouvoir. Leur arrestation a marqué le début du processus de génocide qui a mené au déracinement de la population arménienne de toute l’Anatolie, où elle avait vécu durant des milliers d’années, et à son extermination, due à la faim, au dénuement et aux massacres. L'année dernière, en tant que branche d'Istanbul de l'Association des droits de l'homme et Comité contre le racisme et la discrimination, nous avons honoré la mémoire de ceux qui ont été arrêtés le 24 avril ainsi que celle des victimes du génocide, devant le Musée d'arts turcs et islamiques qui avait été utilisé comme prison à cette période. « Les intellectuels arméniens ont été emprisonnés dans ces cellules et dans ces salles avant d’être envoyés à la mort. C’est ici l’une des scènes du crime à Istanbul ! », avions-nous déclaré à la presse.

 Lire la suite sur le site du Collectif VAN (Vigilance Arménienne contre le Négationnisme) 

 Istanbul : Turcs et Kurdes commémorent le génocide arménien

0 Comments:

Post a Comment

<< Home