Ce blog vient en complément du site du Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme] (www.collectifvan.org). Le Collectif VAN lutte contre le négationnisme d'Etat de la Turquie qui, près d'un siècle après les faits, refuse toujours de reconnaître le génocide arménien de 1915 et ses 1 500 000 victimes.

Friday, December 03, 2010

Günter Wallraff : « une grande faute morale »


Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le 27 novembre 2010, le père de Dogan Akhanli s'est éteint dans son village natal de Ciritdüzü, au Nord-Est de la Turquie, où il a été enterré le lendemain. C'est avec une grande tristesse et consternation que Dogan Akhanli, l'écrivain et défenseur des droits de l'homme turco-allemand qui est maintenu en prison de manière injustifiée depuis le 10 août 2010, a appris la nouvelle de la bouche de son avocat lundi dernier. Erdogan Akhanli se trouve depuis le 20 août 2010 dans une prison de l'Ouest de la Turquie, Tekirdag. Günter Wallraff a expliqué à l'agence de presse Anadolu : « Avec ses décisions injustifiées de maintien en détention, le tribunal a empêché que père et fils puissent se voir encore une fois, et s'est chargé, ce faisant, d'une grande faute morale qui ne peut plus être réparée. » Le Collectif VAN diffuse ici la traduction du communiqué de presse en ligne sur le site « Justice pour Dogan Akhanli », en date du 30 novembre 2010.

Légende photo: L'écrivain turco-allemand Dogan (Erdogan) Akhanli, arrêté à l'aéroport d'Istanbul depuis le 10 août 2010, alors qu'il arrivait d'Allemagne pour voir son père malade, a appris lundi 29 novembre, dans sa prison de Tekirdag dans l'ouest de la Turquie, la nouvelle du décès de son père.


Communiqué de presse

30 novembre 2010

Consternation à propos de la mort du père de Dogan Akhanli

Le maintien en détention de Dogan Akhanli a empêché une dernière visite.

Le 27 novembre 2010, le père de Dogan Akhanli s'est éteint dans son village natal de Ciritdüzü, au Nord-Est de la Turquie, où il a été enterré le lendemain. C'est avec une grande tristesse et consternation que l'écrivain et défenseur des droits de l'homme turco-allemand, qui est maintenu en prison de manière injustifiée depuis le 10 août 2010, a appris la nouvelle de la bouche de son avocat lundi dernier. Dogan Akhanli se trouve depuis le 20 août 2010 dans une prison de l'Ouest de la Turquie, Tekirdag.

La onzième cour pénale d'Istanbul a rejeté comme chacun sait tous les recours introduits par Dogan Akhanli contre sa détention – avec pour résultat qu'il ne peut maintenant plus voir son père, après avoir déjà perdu sa mère et son frère en Turquie pendant son exil en Allemagne. La visite auprès de son père avait été le motif d’Akhanli pour se rendre en Turquie à tout prix et s'exposer au danger de poursuites par la justice d'opinions turque.

Lire la suite sur le site du Collectif VAN (Vigilance Arménienne contre le Négationnisme)

Günter Wallraff : « une grande faute morale »

0 Comments:

Post a Comment

<< Home