Ce blog vient en complément du site du Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme] (www.collectifvan.org). Le Collectif VAN lutte contre le négationnisme d'Etat de la Turquie qui, près d'un siècle après les faits, refuse toujours de reconnaître le génocide arménien de 1915 et ses 1 500 000 victimes.

Tuesday, November 30, 2010

L'antisémitisme est tendance en Turquie


Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Un journal turc a publié des lignes virulentes contre Rafael Sadi qui a étudié avec le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan, à l'université. Pourtant, Sadi a promu les liens Israël-Turquie pendant presque 20 ans. Membre de longue date de la communauté turque en Israël, Rafael Sadi a été visé dans son pays de naissance, la Turquie. Le journal turc l’a qualifié de 'traître sioniste' pour sa remise en question des passagers du Mavi Marmara. Sadi a dit à Ynet que dans sa jeunesse, Erdogan "a écrit, dirigé et joué dans une pièce antisioniste." Selon Sadi, Erdogan est principalement motivé par des considérations vis-à-vis de l'opinion publique. "Il promeut l'antisémitisme pour devenir populaire, c'est tendance, et gagner des points en politique avec ça. J’en suis désolé en tant que Turc, Israélien et juif et cela me peine lorsqu’il crée de l'antisémitisme dans une nation laïque et démocratique." Le Collectif VAN vous propose la traduction de l’article intitulé « Le camarade de classe juif d’Erdogan, visé en Turquie » publié sur le site israélien Ynet, le 17.11.2010.



Ynet

Le camarade de classe juif d’Erdogan, visé en Turquie

Un journal turc publie des lignes virulentes sur Rafael Sadi qui a étudié avec le Premier ministre turc à l'université, le qualifiant de 'traître sioniste' pour sa remise en question des passagers du Mavi Marmara.


Légende photo : Sadi et Erdogan. Ils ont étudié ensemble l’économie (Photo : Viket Sadi)

Aviel Magnezi
Publié le 17.11.2010 – Israel News

Il a étudié à l'université avec Recep Tayyip Erdogan, il a promu les liens Israël-Turquie pendant presque 20 ans et il est membre de longue date de la communauté turque en Israël, mais récemment, Rafael Sadi a été visé dans son pays de naissance.

Sadi et le Premier ministre turc Erdogan ont étudié l'économie ensemble entre 1974 et 1978 à Istanbul. Depuis qu’il a émigré en Israël en 1999, Sadi a toujours entretenu des rapports stables avec des personnalités turques. Il a écrit des articles pour les médias turcs et il a eu des interviews avec diverses chaînes de télévision.

Quand il a vu que les liens entre Ankara et Jérusalem se détérioraient, il a recruté ses amis parlant le turc en Israël pour qu’ils l’aident dans ses exercices de relations publiques. Entre autres activités, Sadi a lancé un site de relations publiques en turc, qui contient aussi des informations concernant les liens bilatéraux.

Lire la suite sur le site du Collectif VAN (Vigilance Arménienne contre le Négationnisme)


L'antisémitisme est tendance en Turquie

0 Comments:

Post a Comment

<< Home