Ce blog vient en complément du site du Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme] (www.collectifvan.org). Le Collectif VAN lutte contre le négationnisme d'Etat de la Turquie qui, près d'un siècle après les faits, refuse toujours de reconnaître le génocide arménien de 1915 et ses 1 500 000 victimes.

Monday, November 22, 2010

Turquie : œcuménisme, opportunisme ou allégeance ?


Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - L’Arménien de Turquie, Raffi Hermon Araks, a représenté le Dr. Mustafa Farsakoğlu, maire CHP d’Adalar, lors de la Fête musulmane de l'Aïd el-Kebir et a participé aux rites islamiques dans la Mosquée de Büyükada. Chrétien, Raffi Hermon Araks a été élu aux élections municipales d’Istanbul le 29 mars 2009 sous la bannière du CHP (Parti Républicain du Peuple), parti kémaliste nationaliste, raciste et anti-arménien. Il occupe la fonction de conseiller municipal dans les Iles des Princes du district d’Istanbul.

Rappelons que Raffi Hermon Araks a vécu des années au sein de la diaspora arménienne de France. En 1998, dans le cadre de la 84ème commémoration du génocide arménien à Paris, il a aidé à l’organisation par le CRDA [Centre de Recherches de la Diaspora Arménienne] d’une série de conférences avec les intellectuels et les démocrates de Turquie, notamment le couple d'éditeurs Zarakolu, et l’historien Taner Akçam.

Raffi Hermon Araks est finalement retourné en Turquie il y a quelques années et y a opéré un curieux virage vers la droite nationaliste en adhérant au CHP. C’est pourquoi, au-delà de l’aspect prétendument œcuménique de sa prière à la mosquée, certains se demandent si ce n’est pas là tout bonnement une énième expression de son opportunisme politique.

Souhaitons en tous cas, que les Arméniens, chrétiens, ne soient pas, en fait, obligés de donner de plus en plus de signes d’allégeance pour assurer leur sécurité en Turquie. Le Collectif VAN vous propose la traduction d'un article en turc paru dans le journal turc Hurriyet le 18 novembre 2010.


Prière de Fête (des sacrifices) de la part du chef arménien


Hurriyet
DHA
18 Novembre 2010

Légende : Raffi Hermon Araks fait sa prière islamique à la Mosquée de Büyükada (Ile des Princes, Istanbul)

Le Dr. Mustafa Farsakoğlu, maire d’Adalar du district d’Istanbul, étant parti en vacances à l’occasion des fêtes [de l'Aïd el-Kebir], son représentant d’origine arménienne, Raffi Hermon Araks, membre du conseil municipal, s’est rendu à la Mosquée de Büyükada le matin du jour de fête et a participé aux prières de fête des fidèles.

Le Dr. Mustafa Farsakoğlu, maire d’Adalar du district d’Istanbul, étant parti en vacances à l’occasion des fêtes [de l'Aïd el-Kebir], son représentant d’origine arménienne, Raffi Hermon Araks, membre du conseil municipal, s’est rendu à la Mosquée de Büyükada le matin du jour de fête et a participé aux prières de fête des fidèles.


Lire la suite sur le site du Collectif VAN(Vigilance Arménienne contre le Négationnisme)

Turquie : œcuménisme, opportunisme ou allégeance ?

0 Comments:

Post a Comment

<< Home