Ce blog vient en complément du site du Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme] (www.collectifvan.org). Le Collectif VAN lutte contre le négationnisme d'Etat de la Turquie qui, près d'un siècle après les faits, refuse toujours de reconnaître le génocide arménien de 1915 et ses 1 500 000 victimes.

Monday, October 18, 2010

1915 : La Marine sauve 4100 Arméniens


Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le site du Ministère de la Défense a rendu compte le vendredi 15 octobre, de la cérémonie qui s'est déroulée dans la journée à Toulon. « Ils sont l’honneur de notre marine nationale. Il y a 95 ans, ces amiraux et ces marins ont accompli l’une des premières missions humanitaires de l’histoire ». Par ces mots M. Hubert Falco, secrétaire d’Etat à la Défense et aux anciens combattants, a souhaité honorer la mémoire des amiraux et marins qui ont permis en 1915 de sauver 4100 Arméniens en face de la Syrie. A noter : "En face de la Syrie" est la nouvelle appellation du mot Turquie ou Empire ottoman en langage diplomatique... Le génocide arménien qui est un crime sans nom (puisque jamais désigné comme tel par nombre de sophistes) a donc été perpétré par un Etat sans nom. Intéressant, non ? Mais ne boudons pas notre plaisir de voir commémorer le 95 ème anniversaire du sauvetage par la Marine française, de 4100 Arméniens rescapés du génocide perpétré par le gouvernement turc en 1915.



Photos : Copyright Ministère de la Défense - Sources : Marine Nationale


1915 : La Marine sauve 4100 Arméniens


Ministère de la Défense 2010
Mise à jour :15/10/2010 - Auteur : LV Ingrid Parrot

« Ils sont l’honneur de notre marine nationale. Il y a 95 ans, ces amiraux et ces marins ont accompli l’une des premières missions humanitaires de l’histoire ». Par ces mots M. Hubert Falco, secrétaire d’état à la défense et aux anciens combattants, a souhaité honorer la mémoire des amiraux et marins qui ont permis en 1915 de sauver 4100 Arméniens en face de la Syrie.

Ce vendredi 15 octobre, la communauté arménienne s’était réunie sur le parvis de la préfecture maritime de Toulon pour se souvenir des marins du croiseur Guichen. Ce navire qui faisait partie de la 3ème escadre française commandée par les amiraux Dartige du Fournet et Darrieus, aperçoit en septembre 1915 des signaux sur le mont Moïse en Syrie. Des villageois arméniens se sont réfugiés sur cette montagne pour échapper à la déportation. Le contre-amiral Darrieus obtient l’autorisation de porter secours à ces réfugiés.

Les opérations d’embarquement au moyen de canots et de radeaux amenés jusqu’à la plage dureront 2 jours. Elles sont menées sous les ordres du contre-amiral Darrieus et organisées par les équipages des navires Guichen, Desaix, Amiral Charner et la Foudre. Outre le souvenir de ces marins-sauveteurs, la cérémonie a permis à la communauté arménienne de remettre une plaque commémorative à la marine nationale.


Lire aussi :

Hubert Falco célèbre le 95e anniversaire du sauvetage de plus de 4100 arméniens

La Flotte française et un bel exemple d'ingérence humanitaire

1915 : la marine française sauve plus de 4000 Arméniens


Article en ligne sur le site du Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]

1915 : La Marine sauve 4100 Arméniens

0 Comments:

Post a Comment

<< Home