Ce blog vient en complément du site du Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme] (www.collectifvan.org). Le Collectif VAN lutte contre le négationnisme d'Etat de la Turquie qui, près d'un siècle après les faits, refuse toujours de reconnaître le génocide arménien de 1915 et ses 1 500 000 victimes.

Wednesday, February 04, 2015

“Poupées de paille” : un court-métrage sur le génocide arménien














Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Jon Milano, natif du New Jersey et réalisateur, présente son nouveau court-métrage, “Les poupées de paille” (Straw Dolls), qui met l’accent sur le génocide arménien de 1915. “Ce thème n’est controversé que lorsque les gens le rendent controversé. Il est vrai que le gouvernement turc n'a pas reconnu cette atrocité : cependant, nous n’avons pas cherché à protester contre le gouvernement turc, mais plutôt à essayer de raconter une histoire qu’Hollywood est réticent à raconter” a déclaré le metteur en scène. Souhaitons que son court-métrage ne soit pas un film de paille destiné à « faire plaisir » aux Arméniens. “Peu importe le résultat, nous avons fait ce film non seulement pour nous, mais pour le peuple arménien”, a justement déclaré Milano. Nous dirons pour notre part que, bien au contraire, ce qui importe, c’est de faire un bon film pour le monde entier. Le Collectif VAN vous invite à lire la traduction d’un article en anglais paru sur le site The Armenian Weekly, le 16 janvier 2015.


The Armenian Weekly

“Poupées de paille” : un film sur le génocide arménien

16 janvier 2015

Los Angeles – Jon Milano, natif du New Jersey et réalisateur, traite avec honneur sa relation avec la communauté arménienne en présentant son nouveau film, “Les poupées de paille”, qui met l’accent sur le génocide arménien de 1915.

“Ayant grandi au cœur de la communauté arménienne si forte du New Jersey, c’est un sujet qui me tient à cœur”, a dit Milano. “Vos amis ont une influence sur vous, que vous l’admettiez ou non. Et n’étant pas né dans cette culture, j’ai certainement adapté et compris leur histoire”.

Milano a récemment détaillé le processus de production et de direction du film qui a duré deux ans. “Ce thème n’est controversé que lorsque les gens le rendent controversé. Il est vrai que le gouvernement turc n'a pas reconnu cette atrocité : cependant, nous n’avons pas cherché à protester contre le gouvernement turc, mais plutôt à essayer de raconter une histoire qu’Hollywood est réticent à raconter”.


Lire la suite sur le site du Collectif VAN (Vigilance Arménienne contre le Négationnisme)

“Poupées de paille” : un court-métrage sur le génocide arménien

0 Comments:

Post a Comment

<< Home