Ce blog vient en complément du site du Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme] (www.collectifvan.org). Le Collectif VAN lutte contre le négationnisme d'Etat de la Turquie qui, près d'un siècle après les faits, refuse toujours de reconnaître le génocide arménien de 1915 et ses 1 500 000 victimes.

Wednesday, February 11, 2015

Exclusif : De sa prison, Sevan Nichanian, parle de la Turquie et de l’islam

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Avec l’aide de l’écrivain et militant turc, Sait Çetinoğlu, l’ONG PEN a pu faire parvenir sa demande d’interview et ses questions à Sevan Nichanian [Nişanyan selon l’orthographe turque] dans la prison de Yenipazar, où l’écrivain arménien de Turquie purge actuellement une peine de deux ans, du fait d’un litige avec les autorités turques dans une affaire de construction. Notons d’ailleurs qu’il risque la perpétuité pour ces prétextes totalement fallacieux, avec 15 autres procès en cours. Le vrai but de l’Etat turc est bien évidemment de museler cet intellectuel arménien, et ce en particulier en cette année 2015 qui verra les commémorations du centenaire du génocide arménien. Le 22 mai 2013, une cour d’Istanbul l’avait aussi déclaré coupable de ‘dénigrement des valeurs religieuses’ et Sevan Nichanian a été alors condamné à plus d’un an d’emprisonnement. C’est de cela que l’écrivain arménien parle ici.

Malgré son isolement carcéral, Sevan Nichanian prend part dans cette interview exclusive au débat actuel concernant l’islam et l’islamisme : « Ce pays [La Turquie], tout comme le monde en général, a urgemment besoin d’un vrai débat sur le rôle de l’islam dans la société moderne. Mais ce débat est impossible si chaque phrase contraire aux croyances, aux préjugés, aux habitudes ou aux sensibilités de ceux qui se sont autoproclamés les porte-paroles de l’islam, va être interdite ou va faire l’objet d’un procès ou bien va être accueillie par des paroxysmes de colère. » « Sevan Nichanian est un personnage controversé en Turquie en raison de ses vives critiques du kémalisme, de l’islam, ainsi que de son opposition ouverte au refus des autorités turques de reconnaître qu’il y a eu un génocide arménien. »

Le Collectif VAN vous propose la traduction d’un article en anglais publié sur le site Pen International le 5 février 2015.



Photo : Sevan Nichanian est un personnage controversé en Turquie en raison de ses vives critiques du kémalisme, de l’islam, ainsi que de son opposition ouverte au refus des autorités turques de reconnaître qu’il y a eu un génocide arménien.

Pen International

5 février 2015

Sevan Nichanian condamné à une peine d’emprisonnement pour ‘dénigrement des valeurs religieuses’

Sevan Nichanian [Nota CVAN : Nişanyan selon l’orthographe turque] est un écrivain, un linguiste, un hôtelier et un intellectuel issu de la minorité arménienne de Turquie, dont les dictionnaires étymologiques, les livres de voyages et les traités sur la culture anatolienne, islamique et turque ont été largement salués en raison de leur importance pour le discours culturel turc contemporain. C’est un personnage controversé en Turquie en raison de ses vives critiques du kémalisme (l’idéologie du fondateur de la Turquie moderne, Mustapha Kemal Atatürk), de l’islam, ainsi que de son opposition ouverte au refus des autorités turques de reconnaître qu’il y a eu un génocide arménien.

L’une des plus grandes controverses dans laquelle Nichanian a été impliqué concerne un post de blog en septembre 2012. S’exprimant sur son blog personnel, Nichanian a critiqué l’appel du gouvernement à introduire une nouvelle motion contre le « discours de haine » en réponse à la sortie du film L’innocence des musulmans. Le film a suscité de vastes protestations à travers le monde, du fait de sa description peu flatteuse du prophète Mohammed. Dans son post écrit pour défendre la liberté d’expression, Nichanian critiquait la tentative du gouvernement de faire interdire la critique du Mohammed historique.

Lire la suite sur le site du Collectif VAN (Vigilance Arménienne contre le Négationnisme)   

Exclusif : De sa prison, Sevan Nichanian, parle de la Turquie et de l’islam 

0 Comments:

Post a Comment

<< Home