Ce blog vient en complément du site du Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme] (www.collectifvan.org). Le Collectif VAN lutte contre le négationnisme d'Etat de la Turquie qui, près d'un siècle après les faits, refuse toujours de reconnaître le génocide arménien de 1915 et ses 1 500 000 victimes.

Thursday, May 09, 2013

Attentat de Boston : le mystérieux Oncle Tsani

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - « En se réveillant le 30 avril, les Arméniens ont appris une nouvelle de dernière minute : « Ruslan Tsarni s’excuse auprès de la communauté arménienne », ainsi que l’a rapporté Alin Gregorian, éditrice du Armenian Mirror-Spectator de Watertown, Mass. Avant ces excuses, Tsarni avait raconté aux médias internationaux que : « Un Arménien converti à l’islam avait fait un lavage de cerveau » à ses neveux -- Tamerlan et Dzhokhar Tsarnaev – les auteurs de l’attentat de Boston. En reliant un Arménien à un crime aussi odieux, l’oncle Tsarni avait rendu furieux les Arméniens qui soupçonnaient que des motifs douteux se cachaient derrière son étrange déclaration. » Le Collectif VAN vous propose la traduction de l’éditorial du journaliste arméno-américain Harut Sassounian, paru dans The California Courier le 2 mai 2013.

Légende photo : Ruslan Tsarni


Tsarni retire ses excuses auprès des Arméniens; il brise sa promesse de rectifier sa déclaration antérieure


De : Harut Sassounian
Éditeur de : The California Courier
Éditorial de Sassounian du 9 mai 2013

En se réveillant le 30 avril, les Arméniens ont appris une nouvelle de dernière minute : « Ruslan Tsarni s’excuse auprès de la communauté arménienne », ainsi que l’a rapporté Alin Gregorian, éditrice du Armenian Mirror-Spectator de Watertown, Mass.

Avant ces excuses, Tsarni avait raconté aux médias internationaux que : « Un Arménien converti à l’islam avait fait un lavage de cerveau » à ses neveux -- Tamerlan et Dzhokhar Tsarnaev – les auteurs de l’attentat de Boston. En reliant un Arménien à un crime aussi odieux, l’oncle Tsarni avait rendu furieux les Arméniens qui soupçonnaient que des motifs douteux se cachaient derrière son étrange déclaration.

Naturellement, les Arméniens ont été soulagés en apprenant que Tsarni avait déclaré au Mirror-Spectator que : « L’Arménie a une très forte culture, par conséquent, je voudrais souligner que son origine ethnique [celle de Misha] n’a rien à voir avec elle. J’aimerais n’avoir jamais dit cela. Je suis désolé pour vous [les Arméniens] et j’aimerais n’avoir jamais fait cela. » Il a poursuivi en s’excusant d’avoir relié la communauté arménienne à « cet événement diabolique. »

Si cette excuse était un bon début, elle était cependant inadéquate comparé à l’ampleur des préjudices que Tsarni a porté à la bonne réputation des Arméniens du monde entier. Présenter des excuses uniquement dans un journal arménien ne redressera pas les torts causés, à moins qu’il ne les répète sur CNN ou d’autres chaînes de télévision.

J’ai pris contact avec Tsarni et je lui ai demandé s’il ferait des excuses semblables à la télévision nationale. Il a répondu de façon affirmative, car il regrettait d’avoir impliqué les Arméniens dans « ce triste épisode ». Tsarni a souligné le fait qu’il « ne parlait pas de tous les Arméniens, juste d’un homme d’origine arménienne. Je n’ai jamais eu l’intention de faire du tort aux Arméniens ou à quiconque. Je suis désolé que les Arménien aient été utilisés. Je me sens coupable en quelque sorte. J’aimerais m’excuser. Personne n’aime être associé même de loin à un acte de ce genre. » Tsarni m’a demandé de rapporter qu’il se sentait mal d’avoir mentionné les Arméniens dans ses interviews télévisés.

Devant sa volonté de faire une nouvelle déclaration publique, j’ai proposé de l’aider à rédiger l’ébauche du texte d’excuses, en vue d’une future apparition possible à la télévision. Il a tout d’abord bien accueilli l’idée, mais il m’a plus tard informé qu’il n’acceptait ni ma suggestion pas plus qu’il ne ferait sa propre déclaration, affirmant que ses premiers commentaires étaient exacts, puisque Misha était d’origine arménienne, négligeant le fait que Misha Allakhverdov, né en Azerbaïdjan, a une origine mixte, l’un de ses parents étant arménien et l’autre ukrainien. Tsarni a poursuivi en disant qu’il n’avait jamais eu l’intention de faire référence à « l’ethnicité [arménienne] dans sa totalité. C’était une simple caractéristique technique d’une personne dont je ne connaissais pas le nom à ce moment-là. Si j’avais su que son nom était Misha, il aurait été Misha, pas un Arménien ou autre. » Il a justifié l’utilisation de la phrase ‘un homme récemment converti à l’islam, d’origine arménienne’, en prétendant que son intention était « d’aider les médias, les journalistes et les agences d’exécution de la loi à localiser cette personne. » Par conséquent, il avait décidé de ne pas présenter ses excuses sur une chaîne de télé, comme il l’avait promis.

En outre, il a contesté l’article du Mirror-Spectator concernant ses excuses, en affirmant qu’il avait été « inexactement cité ». Il a déclaré : « Je n’ai jamais dit, ‘J’aurais aimé ne jamais avoir dit cela.’ J’ai dit que je n’avais pas eu l’intention que les Arméniens soient utilisés en association avec l’attentat à la bombe. Je parlais d’un certain individu dont on m’avait parlé et cette information a été confirmée comme étant vraie. » En dépit du démenti tardif de Tsarni, le Mirror-Spectator maintient son article et je n’ai aucune raison d’en douter !

J’ai rappelé à Tsarni son engagement non tenu de passer à la télévision nationale et de corriger son allégation concernant Misha ‘l’Arménien’. Il n’a pas encore répondu car il est occupé à organiser les funérailles de son neveu, Tamerlan.

Il reste de nombreuses questions sans réponses à propos de Tsarni. Bien qu’Internet abonde d’allégations en tout genre sur son passé, nous préférons nous concentrer sur des questions d’intérêt immédiat pour la communauté arménienne :

-- Pourquoi Tsarni s’est-il excusé auprès du Armenian Mirror-Spectator et a-t-il ensuite affirmé qu’il avait été inexactement cité ? Serait-ce possible qu’il se soit senti désolé de ces déclarations antérieures faites aux médias, puis qu’il soit revenu sur ces propos après que des ‘intérêts inconnus’ lui ont conseillé de ne pas présenter ses excuses aux Arméniens ?

-- Pourquoi s’est-il engagé personnellement auprès de moi à passer sur des grandes chaînes de la télévision nationale pour s’excuser d’avoir calomnié les Arméniens, et pourquoi a-t-il ensuite refusé de le faire ?

Au vu de ces questions sans réponse, on ne peut que s’interroger sur les mystérieux motifs et les connections énigmatiques de l’oncle Tsani.

©Traduction de l’anglais C.Gardon pour le Collectif VAN – 9 mai 2013 – www.collectifvan.org

0 Comments:

Post a Comment

<< Home