Ce blog vient en complément du site du Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme] (www.collectifvan.org). Le Collectif VAN lutte contre le négationnisme d'Etat de la Turquie qui, près d'un siècle après les faits, refuse toujours de reconnaître le génocide arménien de 1915 et ses 1 500 000 victimes.

Friday, January 18, 2013

« Medz Yeghern » dans l’Arménien Classique

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Medz Yeghern. Cette expression qui permet aux Arméniens de nommer le génocide dont ils ont été victimes en 1915 dans l’Empire ottoman, connaît des traductions polémiques, essentiellement depuis qu’elle a été utilisée dans un but politique par certains intellectuels turcs. Arméniens et non-Arméniens l’utilisent à tort et à travers et lui donnent différents sens. L’historien Vartan Matiossian tente d’expliquer la confusion moderne liée à cette expression, via les différents sens proposés par le Dictionnaire de l’Arménien Classique.

Pour tenter de découvrir la signification originelle de cette expression, il nous plonge dans l’histoire de la langue arménienne classique, en remontant au Moyen-Âge, puis aux textes bibliques traduits en arménien au Vème siècle, et va même jusqu’à évoquer une possible étymologie indo-européenne. Le Collectif VAN vous propose la traduction d’un article de Vartan Matiossian, écrit en anglais, et publié sur le site The Armenian Weekly le 12/12/12. Ce quatrième opus de toute une série dédiée à la genèse de l’expression « Grande Catastrophe », ravira les philologues et les spécialistes d’une des plus anciennes langues du monde, encore pratiquée de nos jours.


Légende photo: Les plus anciennes attestations de l’existence de yeghern apparaissent dans la traduction arménienne de la Bible au 5ème siècle.


Le mal que nous ne connaissons pas : « Medz Yeghern » et « l’Ancienne langue »

The Armenian Weekly

Vartan Matiossian

Le 12/12/12

Puis il s’arrêta et annonça : « Vous savez, il y a eu sur cette terre un medz yeghern, une grande catastrophe » comme les survivants appellent le génocide.
—Aris Janigian (2009)1

Le printemps suivant, les ministères arménien et turc annoncèrent qu’ils s’étaient mis d’accord sur un projet de bonnes relations, qui a permis le Président Barack Obama, dans son discours très attendu du 24 avril, de faire référence aux événements de 1915 non par la désignation désirée mais par une alternative arménienne : Medz Yeghern, qui signifie « grande calamité »
—Garin Hovannisian (2010)2

Si vous n’êtes pas Arménien, vous en savez probablement peu sur les déportations et les massacres : la mort d’un million et demi de civils. Medz Yeghern. La Grande Catastrophe.
—Chris Bohjalian (2012)
3

Ci-dessus se trouvent les citations d’écrivains arméno-américains de fiction ou de livres non-romanesques. Ces extraits indiquent que « Grande Catastrophe » et des termes similaires sont devenus une traduction courante de « Medz Yeghern ». La tendance a été également observée dans le monde universitaire, où des universitaires non-arméniens ont utilisé le terme. Parmi eux se trouve le théoricien de la diaspora William Safran qui a écrit : « Ces événements ont eu lieu dans leur pays d’origine, mais ils ont également servi à marquer la conscience ethno nationale de la diaspora, notamment les événements à caractère négatif, tels que… le yeghern (catastrophe) arménien, le génocide turc… »4

Lire la suite sur le site du Collectif VAN (Vigilance Arménienne contre le Négationnisme)

« Medz Yeghern » dans l’Arménien Classique

0 Comments:

Post a Comment

<< Home