Ce blog vient en complément du site du Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme] (www.collectifvan.org). Le Collectif VAN lutte contre le négationnisme d'Etat de la Turquie qui, près d'un siècle après les faits, refuse toujours de reconnaître le génocide arménien de 1915 et ses 1 500 000 victimes.

Thursday, November 22, 2012

Pınar Selek: exilée à perpétuité ?

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org

Communiqué de Presse du Collectif VAN

Jeudi 22 novembre 2012

La sociologue turque Pınar Selek est jugée in absentia ce jeudi 22 novembre 2012 à Istanbul pour « actes de terrorisme ». Une accusation avancée de manière récurrente depuis 2009 contre des centaines d’intellectuels et d’opposants turcs et kurdes. L’universitaire est connue pour son militantisme féministe et antimilitariste, et son engagement auprès des minorités de Turquie, essentiellement la minorité ethnique kurde et les minorités sexuelles. Sa liberté de ton et ses prises de position lui valent un procès kafkaïen qui s’éternise depuis 14 ans. Sous la menace d'une arrestation arbitraire et d’une mise en détention possible à tout moment, et après s’être réfugiée pendant deux années en Allemagne, elle est désormais en exil à Strasbourg où elle prépare une thèse de doctorat.

Pourquoi tant d’acharnement contre Pınar Selek? Le 11 juillet 1998, alors jeune sociologue de 27 ans, elle est interpellée à Istanbul pour avoir interviewé dans le cadre de ses travaux, des Kurdes en exil, réfugiés politiques à Paris et dans d’autres pays d’Europe. Arrêtée, puis torturée par la police turque, elle se refuse à livrer le nom des combattants kurdes qu’elle a rencontrés. Après un mois de détention, elle apprend qu’elle est accusée d’avoir commis un attentat à la bombe, au marché égyptien d’Istanbul, deux jours avant son arrestation.



Lire la suite sur le site du Collectif VAN (Vigilance Arménienne contre le Négationnisme)

Pınar Selek: exilée à perpétuité ?

0 Comments:

Post a Comment

<< Home