Ce blog vient en complément du site du Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme] (www.collectifvan.org). Le Collectif VAN lutte contre le négationnisme d'Etat de la Turquie qui, près d'un siècle après les faits, refuse toujours de reconnaître le génocide arménien de 1915 et ses 1 500 000 victimes.

Wednesday, September 15, 2010

Lancement du site Maragha.org


Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - L’association « Initiative pour prévenir la xénophobie » a créé le site web Maragha.org. Le lancement du site a eu lieu le 9 septembre 2010. Maragha était l’un des plus grands villages arméniens du Nagorno-Karabakh qui a été brûlé et détruit en 1992 par les forces armées azerbaïdjanaises. Des habitants du village ont été pris en otage, torturés et sauvagement assassinés par les Turcs azéris. Des photos, des vidéos, des documents, des preuves de témoins oculaires montrant les atrocités de Maragha sont présentés sur ce site. La même association a déjà lancé en février 2010 le site http://www.xocali.net pour démonter la propagande turque et azérie qui qualifie de « génocide » d'autres événements qui se sont déroulés à la même époque à Khodjalou (Xocali). Le Collectif VAN vous livre la traduction de cet article en arménien publié sur le site Tert.am le 9 septembre 2010.


Le site Maragha.org a été lancé


Tert.am

18:02 • 09.09.10

« C’était vraiment comme un Golgotha contemporain, bien longtemps après. » Telles sont les paroles de la baronne Caroline Cox. C’est la tragédie de Maragha que la baronne nomme un Golgotha moderne. Ces mots-là sont affichés en page d'accueil du site web www.maragha.org, dont le lancement a eu lieu aujourd'hui.

Le site a été créé par l’association « Initiative pour prévenir la xénophobie ». Des photos, des vidéos, des documents, des preuves de témoins oculaires montrant les atrocités de Maragha sont présentés sur ce site trilingue (arménien, anglais, russe). Le site sera prochainement complété par de nouveaux faits.

Maragha était l’un des plus grands villages du Nagorno-Karabakh. En 1992, les forces armées azerbaïdjanaises avaient brûlé le village et massacré la population. Le nombre des Arméniens tués durant les événements tragiques de Maragha varie de 80 à 100, dont 30 femmes. Plus de 40 personnes ont été blessées, 63 ont été faites prisonnières.

Tert.am

Traduction Collectif VAN - 9 septembre 2010 - 07:20 - www.collectifvan.org


Lire aussi:


"Maragha, 10 avril 1992. Génocide ordinaire”

Maraghar : Avril, le mois des génocides…

Maraghar : Caroline Cox parle du Golgotha contemporain

Des pirates informatiques qui ont des assassins pour héros


Xocali.net : le site qui dénonce la contrefaçon azérie


Azerbaïdjan : appel au piratage informatique



Article en ligne sur le site du Collectif VAN (Vigilance Arménienne contre le Négationnisme)

Lancement du site Maragha.org

0 Comments:

Post a Comment

<< Home